Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Les ateliers de Lavalette
  • : Les nouvelles des ateliers artistiques de Lavalette
  • Contact

Liste D'articles

17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 10:52

Je vous livre un extrait de la préface d'André Gide écrite en 1947 du livre d'Hermann Hesse Le voyage en orient:

... Il fallait voir dans ce silence général non tant indifférence ou soumission, que bâillon. Le totalitarisme, ici comme presque toujours, n'obtenait que des résultats précaires, et par quels moyens cruels: censure pour les écrits; mort, prison, exil, pour ceux qui eussent voulu parler. Puissions-nous ne jamais connaître en France, un temps où les dissidents seraient pareillement réduits au silence! La valeur est du coté du petit nombre; du coté de ceux qui ne font point partie d'un parti, ou, du moins, qui, même s'enrôlant (et l'on appelle alors cela: un "engagement volontaire"), gardent conscience pure, esprit libre et parler franc. Ils sont rares; mais l'importance de leur voix se reconnait précisément à sa discordance. C'est elle, ce sont eux, qui seront plus tard écoutés. ...

A la suite de cette lecture j'ai regardé les dessins que je fais et j'ai constaté que les arbres que je trace sont très souvent des arbres seuls, jamais, ou rarement, des forêts denses étouffant l'individu.

Je partage ces mots qui prennent aujourd'hui une signification importante ou il faudrait choisir un camp plutôt qu'un autre pour éviter toute exclusion du monde des hommes.

 Il fallait voir dans ce silence général non tant indifférence ou soumission, que bâillon
 Il fallait voir dans ce silence général non tant indifférence ou soumission, que bâillon
 Il fallait voir dans ce silence général non tant indifférence ou soumission, que bâillon
Partager cet article
Repost0

commentaires